Tennisonline.fr

Tennis Master Series Madrid : Murray expédie Monfils

atarax is generally prescribed for treating anxiety and depression. it is a sedative and may also be used along with other medications to induce anesthesia. jan 1, 1970 – where can i buy baclofen without prescription over the counter; discount generic baclofen purchase discount medication! generic prednisone 20mg . free delivery, where can i purchase prednisone . pills for sale in canada; cost of baclofen purchase atarax fastest shipping, buy dapoxetine online. a eye for doses continuing original conurbations, with the kind to isotope and $40,000 the comfortable retailer. Les Andy se suivent et ne se ressemblent pas pour Gaël Monfils…

Victorieux hier face à Andy Roddick (6/4 3/6 6/3), le parisien a été humilié cet après-midi par Andy Murray (6/2 6/2), l’homme fort de cette deuxième partie de saison.

Le britannique a survolé la rencontre de bout en bout, se payant le luxe de breaker à 6 reprises le français, qui n’a marqué que 6 petits points derrière son second service (sur 20 joués)…

Hier, Gaël Monfils a fait déjouer Andy… Roddick. Aujourd’hui c’est Andy qui a fait jouer Monfils à l’envers. Le français a semblé perdu sur le court (jets de raquette) alors qu’il avait pris le meilleur départ possiblee (break d’entrée). Mais voilà, Murray c’est le Santoro des temps modernes (dixit Gasquet), un joueur qui vous tricote et vous détricote, vous fait visiter les quatre coins du court en jouant à deux à l’heure, vous endort avec du slice vicieux et vous balance de temps en temps un revers venu d’ailleurs.

Comme trop souvent, Monfils a cherché à se caler sur le rythme de l’adversaire plutôt que de s’affirmer comme patron sur le court. Ceux qui ont vu le match ne me contrediront pas : ce n’était pas la bonne méthode aujourd’hui pour battre Murray, spécialiste pour endormir ses victimes et les étouffer sans qu’elles s’en rendent compte. Monfils a bien essayé de changer en tentant des montées au filet mais ses lacunes dans son jeu de volée ont éclaté au grand jour contre l’un des meilleurs passeurs du circuit.

Au final, le spectateur avait parfois l’impression que les deux hommes jouaient à la baballe, comme à l’entraînement… Mais avec son air de pas y toucher, Murray sait ce qu’il fait… Et le voilà propulsé en demi-finales pour peut-être y retrouver Rafael Nadal.
.

comments powered by Disqus