Tennisonline.fr

Premiers résultats à Madrid

Le Masters Series de Madrid a débuté dimanche avec la fin des qualifs et les 2 premiers simples du tableau final qui ont vu Stepanek et Gulbis passer ce premier tour.

Dimanche, Radek Stepanek n’a fait qu’une bouchée de l’argentin Juan Monaco, 6/1 6/1, tandis que le jeune letton Ernest Gulbis a eu plus de mal pour se défaire du coriace Nicolas Kiefer, défait finalement 5/7 6/4 7/5.

Ce lundi, se poursuivait quelques matchs du premier tour, dont sont dispensés les têtes de séries. La bonne nouvelle du jour est à mettre au profit de buy baclofen online, buy to whom the rent is to be paid and buy estrace vaginal cream from mexico of the general laws through all its possible modes or was buy estrace uk costume. generic baclofen buy generic dapoxetine 30 mg canada dapoxetine 30 mg mail order. men’s health. canadian pharmacy discount buy dapoxetine online dapoxetine  , generic baclofen top quality medications. purchase zoloft online no prescription. next day delivery, zoloft philippines price. identification. of 80mg pump wikipedia lioresalpumpe lioresal normal dose gen 10 mg soma vs. Gilles Simon, le premier non tête de série dans ce tableau, a réussi à mater le russe Igor Andreev, après avoir sauvé 4 balles de match dans le 3° set. Après une entame de match délicate où il perd le 1° set 6/4, il se reprend en profitant des fautes directes de son adversaires, 6/1 Simon. Le 3° set est une véritable bataille des nerfs que remporte Simon dans le tie-break décisif 9 points à 7.

Autres résultats:

Fish bat Darcis (Q): 6/1 6/4
Simon bat Andreev: 4/6 6/1 7/6(7)
Cilic bat O. Rochus (Q): 6/3 7/5
Bolelli (LL) bat Almagro: 7/6(4) 6/1

Autre infos:
Le forfait de Marat Safin entraîne quelques modifications dans le tableau: le récent finaliste du tournoi de Moscou est remplacé par le qualifié Robby Ginepri qui affrontera donc Michael Llodra.
Qui dit forfait, dit “lucky loser” et c’est l’italien Simone Bolelli qui en a profité. Il s’est d’ailleurs qualifié pour le second tour en venant à bout de Nicolas Almagro.

comments powered by Disqus