Tennisonline.fr

US Open: Nadal souffre face àQuerrey, Monfils éliminé

Au petit jeu des pronostics (Les pronostics du Toucan, du Kangourou et du Canard ici, cliquez ici)

), la Team Tennisonline a fait un “trois sur quatre” pour les huitièmes de finale de lundi soir. Nadal, Murray et Del Potro se sont en effet qualifiés pour les quart de finale. Hélas, le seul mauvais pronostic vient de Gaà «l Monfils, qui n’aura existé qu’un set contre le Mardy Fish des grands soirs (7/5 6/2 6/2).

Le Français s’est noyé hier dans l’océan de coups gagnants de l’Américain (49 !!). Quand il joue comme cela, Fish joue facilement top 10. En mars, il ne faut pas l’oublier, il a atteint la finale d’Indian Wells en battant Nalbandian, Hewitt et Roger Federer, àqui il avait infligé une véritable correction. On sait que Mardy Fish est dangereux, mais il peut retomber très bas également. Avant Los Angeles, premier tournoi de la tournée américaine sur dur pendant les JO, il n’avait pas gagné un match en 2 mois !! Et là , àl’US Open, il vient de coller une fessée àBlake puis Monfils. Il n’a abandonné qu’un petit set contre Paul-Henri Mathieu… Autant dire que Fish est frais comme un gardon àl’heure d’affronter Rafael Nadal en quart de finale. Il s’agit du deuxième quart de finale en Grand Chelem pour Mardy. En 2007, il s’était fait pulvériser par son pote de toujours, Andy Roddick, en Australie (6/2 6/2 6/2).

En parlant de Rafael Nadal… Il a survécu hier àla menace Querrey, mais quelle galère (6/2 5/7 7/6 6/3). Beaucoup d’observateurs et de fans, sur divers forums, clamaient déjàavant ce match haut et fort qu’une finale Federer-Nadal était inévitable. Ce genre de discours nous fait bien rigoler. En tennis, il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.La route est encore très longue pour les 2 cadors. On a presque envie de dire qu’elle ne fait que commencer. Nadal, jusqu’àhier, n’avait joué que contre des seconds couteaux (Phau, De Heart, Troicki). Qu’il les ait battus en 3 sets tenait de la routine. Pas de quoi pavoiser. Le match d’hier contre Querrey a rappelé ce que Nadal n’aimait pas sur dur : les grands gaillards qui s’appuient sur un schéma “Gros service-Gros coup droit”, qui cherchent àmarquer le point en 2 ou 3 coups de raquette. Nadal était “tapable” hier soir. Querrey, avec un peu plus d’expérience, aurait pu réaliser le hold-up de l’année… Il repassera… Mais attention àMardy Fish au prochain tour, enfin, si on a àfaire au grand Mardy Fish, celui qui balance des coups gagnants de tous les coins du court…

Dans les autres rencontres, il n’y a pas eu photo. Murray a littéralement explosé Wawrinka 6/1 6/3 6/3. L’écossais (et non pas anglais) appréciera certainement d’avoir limité son temps sur le court, après ses matchs marathons contre Melzer et Llodra. Idem pour Del Potro, qui a mis fin au beau parcours de Nishikori (6/3 6/4 6/3), 22ème victime d’affilée du grand Argentin. Le choc Murray-Del Potro promet beaucoup, beaucoup…

Ce soir, suite et fin des huitièmes de finale, avec notamment un Gonzalez-Roddick qui sent la poudre…

comments powered by Disqus