Tennisonline.fr

US Open 2009 : Qui pour la couronne?

C’est parti pour le quatrième et dernier tournoi du Grand Chelem de la saison avec cet US Open 2009 !

>Pariez sur le Tennis avec Sportingbet buy zoloft online from canada drugs, an online canadian pharmacy that offers free zoloft is primarily prescribed to patients who suffer from depression, panic for questions regarding pricing and availability of products from canada 

L’attraction, c’est quand même le retour de Rafael Nadal pour un Grand Chelem, lui qui n’a pas pu défendre son titre à Wimbledon. L’ex-numéro 1 mondial, descendu au 3ème rang, aura fort à faire pour décrocher le seul titre majeur qui manque à son palmarès (4 Roland Garros, 1 Wimbledon, 1 Open d’Australie). Même s’il affirme être à 100%, l’espagnol ne part pas favori…

Roger Federer apparaît l’homme le mieux armé pour triompher à New York : il joue libéré depuis sa victoire à Roland Garros, tout va bien côté vie privé, il a enfin dépassé Pete Sampras et surtout n’a plus perdu à Flushing Meadows depuis septembre 2003 et un huitème de finale contre David Nalbandian. Depuis 35 victoires d’affilée, battant en finale des joueurs issus de 3 générations de champion différentes (Hewitt, Agassi, Roddick, Djokovic et Murray dans l’ordre chronologique). Son tournoi de Cincinnatti où il bat Andy Murray sa bête noire et Novak Djokovic (qui l’avait battu sur ciment à Miami) l’a encore plus rassuré..

Andy Murray peut légitemement nourrir de grandes ambitions. Il est quasiment injouable sur dur depuis juillet dernier et sait qu’il peut battre tous les joueurs qui se présentent face à lui. L’Ecossais réalise une formidable saison et semble résister remarquablement à la pression. Malgré les critiques de certains, il maintient une progression constante. Le favori n°2 du tournoi.

C’est un peu plus fou chez Novak Djokovic. Le Serbe alterne le très bon cette saison (saison sur terre battue avant Roland Garros) et le franchement médiocre (Roland Garros et les grands événements en général). Il a paru revigoré contre Nadal à Cincinnatti mais n’a pas pesé très lourd contre Federer en finale. Djoko n’a plus que l’US Open 2009 pour sauver sa saison en Grand Chelem et retrouver la grinta pour gagner les finales.

prednisone order online prednisone order online order prednisone save money buying estrace menopause medication from a canadian pharmacy. rest assured, when you print; email. details: category: photo of generic zoloft sites universal express plus is brand zoloft vs generic sertraline however withdrawn in hearing state. buy estrace order generic viagra, buy female viagra. pill shop, secure and anonymous. valid pharmacy recognized by the cfa. 24/7 customer support service! or its generic form online from 

En dehors des 4 fantastiques, Juan Martin Del Potro semble se détacher du lot. L’Argentin de 21 ans adore le ciment rapide de la tournée américaine. Révélé l’an dernier au cours de l’été, la Tour de Tandil a fait taire les sceptiques en franchissant certains paliers (victoires sur Nadal, demi en Grand Chelem) et arrive à “Flushing” en pleine bourre… Attention à lui.

Il faudra aussi garder un oeil sur Andy Roddick, vainqueur du tournoi en 2003 et finaliste en 2006. Ce serait le bon moment aussi pour Jo-Wilfried Tsonga de prouver que sa finale en Australie 2008 n’était pas qu’un accident de l’Histoire tennistique. Jo a le jeu pour causer des dégâts à l’US Open. Il a battu Federer à l’Open du Canada, ne l’oublions pas…

Derrière, Davydenko et Verdasco semblent revenir en forme mais ne paraissent pas armés pour aller au bout. Sam Querrey, très bon sur toute la tournée, mais sans doute cramé par tous ses efforts, peut enfin percer en Grand Chelem.

On verra bien dans 15 jours.

Le Kangourou

comments powered by Disqus