Tennisonline.fr

US Open 2008: Federer et Djokovic tremblent, Roddick tranquille

On avait prévenu : ne vendez pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Après le bouffage de feuille monumental de Davydenko contre Muller (en savoir plus sur Gilles Muller)

), (2 sur 14 en balles de break, 8 balles de set gà ¢chées dans le quatrième set, dont 3 d’affilée à0-40, 5/4), Federer et Djokovic ont failli passer àla trappe. v you failed to conduct the canadian coupons estradiol discount estrace buy estradiol cream – buy estrace online , estradiol cream in canada these 

Le premier contre Igor Andreev, le cogneur russe. Federer s’en sort 6/7 7/6 6/3 3/6 6/3 mais que ce fut dur !! Notre ami Igor pourra s’en vouloir de ne pas avoir su convertir ses balles de break à7/6 1/0 puis 7/6 2/1. Il tenait ce deuxième set mais l’a laissé filé. A 2 sets zéro, il aurait sans doute pu achever Federer. may 23, 2014 – dec 2, 2014 – buy cheap generic zoloft online without prescription zoloft price – buy cheap zoloft how much does zoloft cost . what is generic for zoloft buy fluoxetine hcl – buy medications, canadian pharma companies no prescription required, guaranteed fast worldwide delivery, 24/7  Federer s’en est sorti oui, mais son match de miraculé rappelle celui gagné contre Tipsarevic en Australie : dominé en fond de court, le Suisse s’en est tiré grà ¢ce àsa première balle. Trop de déchet dans son jeu, pas assez de rigueur au niveau du placement where to buy fluoxetine online | usa canada uk | buy online without prescription. low prices, fast delivery and secure online processing. … Mais bon, comment l’imaginer éliminé contre Muller au prochain tour? is there generic advair diskus order advair diskus online generic fluticasone

Eliminé au prochain tour, c’est peut-être le sort réservé àNovak Djokovic, qui affrontera un Andy Roddick des grands jours. Le Serbe a passé l’obstacle Robredo en 4 heures de jeu (encore), en pleine canicule 4/6 6/2 6/3 5/7 6/3. Son physique parait bien entamé : cheville douloureuse, massage àla hanche… La saison est décidément longue. Robredo aurait pu passer aujourd’hui, avec un peu plus d’audace. Mais comment imaginer une telle performance de l’espagnol, catastrophique cette année sur dur? Il perd aux premiers tours de Doha, de Sydney, prend une dérouillée par Fish au deuxième tour de l’Oz, perd ànouveau au premier tour àRotterdam, au second àIndian Wells etc… Pourtant hier, l’espagnol avait fière allure…

Et si le favori de cette partie basse du tableau était Andy Roddick? Il n’a passé que 3h30 sur le court, affiche une sérénité étonnante. Normal, son service fait parler la poudre : 92% de points gagnés sur premières balles contre Gonzalez hier, laminé 62 6/4 6/1. Et cette fois, le complexe Federer est derrière lui : il a enfin battu le Suisse cette année alors méfiez vous, A-Rod is back!!

comments powered by Disqus