Tennisonline.fr

Tableau Wimbledon 2009: les favoris

Petit tour d’horizon des favoris à Wimbledon 2009

  1. Roger Federer : le maître des lieux

Même s’il a perdu l’année dernière face à Nadal en finale, Federer reste le maître de Wimbledon depuis la retraite de Pete Sampras. 5 titres et 1 finale sur ces 6 dernières années, soit 41 victoires pour 1 défaite. Sur sa lancée de son titre à Roland Garros, Roger devrait pouvoir jouer libéré sur son gazon préféré et attention aux dégats… Federer est donc le favori numéro 1, d’autant qu’il pourrait faire coup double : regagner la place de numéro 1 mondial et établir un nouveau record de titres en Grand Chelem (15). Le danger : qu’il ne soit pas encore remis de ses émotions post-Roland Garros.

  1. Rafael Nadal, le taureau blessé

best prices for all customers! buy zoloft online. online drugstore, generic zoloft overdose.

Il est toujours numéro 1 mondial mais son statut est grandement menacé. En plus de sa défaite historique à Roland Garros –la première de sa carrière- le taureau de Manacor est dans l’inconnu physiquement. Ses genoux grinçants le font de plus en plus souffrir. Il arrive sans préparation sur herbe, avec une grosse pression et un mental sans doute touché. Mais attention à la réaction d’une bête blessée. Il est le seul à avoir vraiment inquiété Federer à Wimbledon ces 3 dernières saisons et n’oublions pas qu’il mène dans les confrontations contre Federer, notamment en Grand Chelem.

dec 16, 2014 – what are the side effects of doxycycline hyclate 100mg capsules: order doxycycline 50mg – legal pharmacy online – what are the side effects of 

  1. Andy Murray, l’Ecossais poussé par toute l’Angleterre

Le Royaume-Uni en est conscient : avec Andy Murray, les sujets de sa Majesté tiennent là une grande chance de voir enfin un britannique triompher en Grand Chelem, et le faire à Wimbledon serait encore plus savoureux… Murray vient de remporter le prestigieux tournoi du Queen’s. Il n’est plus le même joueur et a prouvé sa valeur en Grand Chelem. Attention à Murray, principal outsider à mes yeux.

4. Les gros bras bien cachés : Novak Djokovic et Andy Roddick

Sans Roger Federer, Andy Roddick aurait déjà sans doute un Wimbledon dans sa besace. L’Américain était arrivé blessé l’an dernier et avait quitté le tournoi par la petite porte. Son abandon sur blessure au Queen’s a d’abord inquiété mais A-Rod s’est montré rassurant. S’il bénéficie d’un tableau correct pour se remettre en jambes, il pourrait faire du dégat en deuxième semaine. Quant à Novak Djokovic, il aborde enfin un tournoi sans points à défendre. Il sait qu’il peut très bien jouer sur gazon –demi-finale à Wimbledon 2007, finale au Queen’s 2008- et vient de montrer cette semaine que même en jouant mal, il gagnait ses matchs (finale à Halle). Djokovic ne fait plus trop parler de lui mais attention tout de même.

5. Les jeunes loups en quête de gloire : Juan Martin Del Potro, Jo-Wilfried Tsonga, Gaël Monfils, Robin Soderling et Marin Cilic

Tous ces joueurs représentent la nouvelle génération : très gros service, énorme coup droit et une capacité à bien jouer sur toutes les surfaces. Un tableau clément et un de ces 4 larrons pourrait bien se retrouver dans le dernier carré.

6. Les vieux briscards toujours prêts à mordre : Lleyton Hewitt et Tommy Haas

Le faux classement de Hewitt (56) fera de lui un premier tour redoutable. Le vainqueur de Wimbledon 2002 revient bien en ce moment. Idem pour Tommy Haas (35) –qui ne devrait pas être tête de série à moins que les organisateurs appliquent leur définition particulière comme ils en ont le droit- qui renaît depuis 1 mois (il a failli sortir Federer à Roland Garros et vient de remporter Halle).

7. La meute : Fernando Verdasco, Milkhail Youzhny, Mardy Fish, Fernando Gonzalez, Tomas Berdych, James Blake, Feliciano Lopez, Ivo Karlovic, Phillip Kohlschreiber, Janko Tipsarevic.

Dans ce lot, des joueurs tous capables de réaliser un « coup » à ce Wimbledon 2009. Quelques spécialistes (Fish, Lopez, Karlovic), des amateurs de surfaces rapides (Blake, Berdych) et des polyvalents (Gonzalez, Verdasco, Kohlschreiber, Tipsarevic) qui ont tous déjà frappé à Wimbledon (1/8° de finale au moins pour tous sauf Kohlschreiber) ou sont capables de le faire.

Le Kangourou


.

comments powered by Disqus