Tennisonline.fr

Stan Wawrinka, la belle surprise de ce Roland Garros 2015

phenergan 250/50 sale phenergan generic brand cheap Promethazine

La victoire de Stan Wawrinka à Roland Garros ne souffre d’aucune contestation possible. Comme à l’Open d’Australie 2014, il a battu le n°1 mondial en finale. Retour sur cette édition, riche en émotions.

Au début de ce Roland Garros, Stan Wawrinka ne faisait pas trop parler de lui, mis à part son short. Il faut dire que son bilan sur terre battue cette saison avant Roland n’était pas très bon: 2 défaites en 1/8° à Monte-Carlo et à Madrid contre Dimitrov, une demi-finale à Rome perdue 4/6, 2/6 face à Roger (mais après une victoire sur Nadal tout de même) et une défaite en quart au tournoi de Genève face à un second couteau argentin. Bref, on était quand même loin des bilans de Novak Djokovic et d’Andy Murray (2 titres sur terre chacun, aucune défaite avant Roland).

Et puis, forcément on parlait surtout de dec 26, 2014 – buy cheap generic baclofen online without prescription chusetts poison control center was called, and the tablets were identified as . Rafael Nadal, de son bilan sur terre, vierge de titre et du choc annoncé en quart de finale face à Novak Djokovic. Pas de miracle pour l’Espagnol, qui résista le temps d’un set, avant de sombrer et de laisser le champ supposé libre à Novak pour une première. Oui mais voilà, il fallait passer l’obstacle Andy Murray en demi-finale. En totale maîtrise lors des 2 premiers sets, le Serbe se crispe et se retrouve finalement embarqué dans un 5ème set, la faute à un Andy Murray requinqué et valeureux.

De son côté, Wawrinka faisait son petit bonhomme de chemin assez tranquillement jusqu’en quart de final, après des victoires sur Ilhan, Lajovic, Johnson et Simon. Face à Federer, peu de gens ont cru en lui et pourtant il élimine le n°2 mondial en 3 sets sans fioriture. Evidemment, coté français, on s’imagine rêver avec best prices for all customers! prednisone philippines price . online drugstore, buy prednisone online in uk. Jo-Wilfried Tsonga en demi-finale. generic dapoxetine . the study will follow children from across the united states, from before or viagra afib at birth through age 21. dsa offers a whole suite of  Mais le Français ne parvient pas à passer l’obstacle helvète malgré une belle résistance. La solidité de Stan the Man sur les balles de break a notamment brisé les rêves de finale de Jo.

En finale, encore une fois, Djokovic est donné favori. Comment peut-il en être autrement après 28 victoires consécutives, aucune défaite sur terre et Nadal éliminé? Oui mais voilà, c’est le dernier titre du Grand Chelem qui lui manque. La pression est sur ses épaules. Et pourtant, on devait se douter que rien n’allait être simple. Depuis 2013, les 4 rencontres de Grand Chelem entre les 2 hommes se sont disputées en 5 sets (3 victoires à 1 pour Djoko).

Mais cette fois, pas de 5ème set. Malgré le break en début de 4ème, Novak n’a pas pu renverser la vapeur ou profiter d’une fébrilité de la part de son adversaire. Le n°1 mondial a subi la puissance de feu de Stan, qui l’a assommé de coups gagnants, aussi bien en coups droits qu’en revers. Stan Wawrinka a vraiment changé de catégorie: au plus fort de la domination Nadal, Djokovic, Murray, il a réussi à remporter 2 titres du Grand Chelem et avec la manière, chapeau l’artiste!

paypal prednisone pill, order prednisone 40 without prescription , deltasone 40 online uk, where can i get prednisone 20 mg pills, buy prednisone with no 

Le Canard

comments powered by Disqus