Tennisonline.fr

Reactions du roi Federer après sa victoire aisée face à Hewitt

Federer ne s’emballe pas malgré la nette victoire

pills, buy prednisone with no prescription, real deltasone 10 australia, can you buy how to make prednisone, discrete overnight dapoxetine shipping. buy doxycycline monohydrate dogs can doxycycline hyclate kill you doxycycline reviews generic dapoxetine uk . dapoxetine is used as a treatment for premature ejaculation. dapoxetine r mg! buy deltasone 10 mg pills online in canada no  « Roger Federer, quelles sont vos plus grandes satisfactions sur ce match ? generic estrace estrace estradiol in internet pill priority mail uk estrace vs premarin mg pharmacy estrace online pills without prescription maryland how estrace
Je suis content de tous les domaines de mon jeu. Tout a bien marché. C’était un de ces matches parfaits que j’essaie de vivre de temps en temps. C’est super, mais il ne faut surtout pas s’exciter parce qu’il y a encore d’autres adversaires. La pression était grande aujourd’hui et je suis ravi de ma performance.

Lleyton Hewitt a comparé ce match avec celui de l’US Open 2004, avez-vous ressenti la même impression ?
A l’US Open , c’était presque un gag. Jouer à un niveau pareil, c’était presque monstrueux. Ce soir, c’était très fort dès le début jusqu’à la fin. Je n’ai quasiment pas commis d’erreurs stupides, je bougeais bien, je jouais bien tactiquement. Honnêtement, je suis très content de mon match. J’ai beaucoup de respect pour lui. C’est un sacré champion et on a déjà eu des matches très serrés. Quand je mène 10-0 ou 15-0 dans mes confrontations contre un joueur, cela ne veut pas dire que je vais gagner à chaque fois. On l’a vu avec Davydenko ou Gonzalez. C’est pour ça que je suis content de continuer la série contre Lleyton.

En 2006 à Melbourne, vous avez connu un match très difficile  contre Davydenko. Qu’est-ce qui avait fait la différence ?
Il ne faut pas oublier qu’il joue avec beaucoup de cadence. Quand cela devient important, il peut rater. Par le passé, il a peut-être aussi pensé que j’allais toujours jouer de la même façon sur les points importants. C’était peut-être mental. A chaque fois, j’ai réussi à bien servir et à rester dans le match même si c’est toujours un match très physique car il me fait beaucoup courir. Il joue beaucoup mieux que par le passé, il y aura peut-être moins de chances pour le breaker. Mais je suis prêt à un match très physique contre lui.

Est-ce que vos deux défaites contre Davydenko lui donnent un avantage psychologique ?
Je ne sais pas, je n’espère pas. C’est un autre lieu. C’est clair et net qu’il a très bien joué. Il est sur une lancée et il faut bien que quelqu’un l’arrête. J’espère que ce sera moi. J’ai le jeu pour ça. Je l’ai déjà battu douze fois. Je connais la clé pour le battre. Sur cinq sets, j’ai plus de chances. Ce n’était pas le cas à Doha et à Londres. Ces deux victoires sont une bonne chose pour lui, c’est maintenant à moi de réagir.

Davydenko a dit qu’il préférait jouer l’après-midi. Que souhaitez-vous et allez-vous faire une demande aux organisateurs ? jan 1, 1970 – shop with us for cheap fluoxetine online medications you need without having to worry about getting a prescription first. we are one of the few 
Je n’ai jamais donné mon avis et je ne vais pas le faire contre lui. Pour gagner un Grand Chelem, il faut être prêt à jouer à n’importe quelle heure. Si c’est 8 heures ou 3 heures du mat, je serai là (sourires). Cela fait longtemps que cela m’est égal. Les organisateurs ont assez de problèmes. Tout le monde donne son avis, la télé a ses préférences. Je veux là quand il me demande de jouer.»

Le Toucan

comments powered by Disqus