Tennisonline.fr

Plus fort que nous…1 point c’est tout

Untitled Document propecia 2 months propecia online lowest prices for cialis, buy cialis online – online drug shop, guaranteed delivery!

La France s’est incliné à la régulière. Cela s’est probablement joué dans le match Mathieu- Blake…
Mais dans le sport il faut savoir accepter la défaite.La France une nouvelle fois échoue aux portes des demi-finales.
Pour le TOUCAN, 2 équipes sortent du lot par leur richesse d’individualités: La Russie et l’Espagne. Viennent ensuite les USA sur surface rapide et l’Argentine sur terre battue…
Pour revenir à la victoire américaine, vous étiez d’ailleurs majoritaire à voir les USA gagner

 

Interview du capitaine français:

«Guy Forget, quel bilan tirez-vous de ce week-end ? dec 9, 2014 – where to buy discount baclofen. vendita baclofen su internet in svizzera baclofen basso prezzo farmacia. baclofen buy baclofen online vente
Tous les joueurs ont donné le maximum. On aurait pu se retrouver à 2-1 pour nous après le double. Malheureusement, James Blake a chipé les deux balles de match à Paulo et à 1-2, même si on y a cru hier soir (samedi soir), c’était très compliqué dans la mesure oà ¹ Roddick et Blake étaient en forme. Roddick est un des meilleurs joueurs du monde sur cette surface. En face, j’ai aligné Paul-Henri Mathieu qui était beaucoup plus marqué par sa défaite du premier match que ce que j’ai pu l’imaginer. Il a été dominé à la régulière par un Andy Roddick qui a été une nouvelle fois très solide. C’est ce qu’on craignait tous. Je savais que ce serait très difficile avec un Andy Roddick frais et dispo, en pleine confiance en ce moment.

C’est la frustration qui domine ?
Oui, c’est frustrant d’avoir des joueurs d’un certain calibre et de ne pas pouvoir les utiliser. J’aurais bien aimé enchainer après Sibiu (victoire en Roumanie avec Tsonga et Gasquet)… Peut-être qu’Andy Roddick sera blessé pour la prochaine rencontre et que les Américains iront jouer avec Blake et Fish sur terre et qu’ils se prendront 4-1. On est dépendant de l’état de forme des uns et des autres.

Avez-vous des regrets ? generic prednisone canada – buy prednisone uk prednisolone acetate may collect in upscale school drugs and oral prednisone cost may cause some
On a forcément des regrets quand on a des balles de match. Mais c’est aussi cela le tennis. Quand on a une balle de match, ce n’est pas “pas de chance”. Quand on ne concrétise pas la balle de match, c’est que l’adversaire tente un truc et que de notre cà ´té, on hésite un peu. Il faut aussi parler des Américains et leur donner du crédit pour leur victoire. Paulo a fait le maximum, il a tout donné. Mika a tout donné, il perd à la régulière. Aujourd’hui, Paulo était beaucoup plus touché par sa défaite que ce que j’avais pu imaginer. C’est pour cela qu’il n’a pas fait un bon match. C’est plus mental que physique. Même s’il avait des courbatures, c’est un bon athlète qui s’entraine dur, qui est capable d’enchainer. Ce sont des choses qu’ils font tous à Roland-Garros d’enchainer deux matches ou plus en cinq sets avec un jour de repos. Sur une surface comme celle-là ultrarapide, si tu ne peux faire cela, tu ne peux pas jouer Roland-Garros ou l’US Open. Comme tous ces garçons ambitionnent de jouer des demi-finales de Grand Chelem, c’est exactement ce genre de situation qu’ils auront à vivre.

Lors de cette dernière journée, il semblerait que Richard Gasquet n’ait pas souhaité jouer contre Andy Roddick. Qu’en est-il ?
Peu importe. On n’est pas là pour chercher un responsable. J’ai fait mes choix en fonction de l’état de forme des joueurs. Je les assume. On a perdu à la régulière. Si j’avais pu faire jouer Richard et Jo, je l’aurais fait. Si je m’en suis passé, c’est que je n’avais pas d’autres possibilités. Peu importe les raisons et pourquoi tel ou tel joueur a pensé que… Je ne suis pas là pour accuser ou enfoncer tel ou tel joueur de ne pas avoir joué ou mal joué. Un joueur va sur le terrain et fait son maximum. Tous les gars ont fait le maximum sur le terrain. On a perdu, on est déçus. Ce n’est pas la peine de rendre le jeu plus compliqué face à une équipe qui est plus forte que nous, qui est tenante du titre. Paul-Henri a eu deux balles de match, il ne les a pas faites. On a gagné le double après un match extraordinaire. Je vous l’ai dit déjà hier soir (samedi), je savais que ce serait extrêmement difficile compte-tenu des éléments que je possédais et de l’état des joueurs.

Vous a-t-il dit qu’il ne voulait pas jouer contre Andy Roddick ?
Après les raisons du pourquoi et essayer de s’acharner sur un joueur pour telle ou telle raison, je n’ai pas envie de le faire et ce n’est pas cela qui va nous rendre la victoire et arranger les choses. Richard ne souhaitait pas jouer contre Andy Roddick et Paulo souhaitait y aller. A partir de là , j’ai fait mon choix et je l’assume. Maintenant est-ce que Richard aurait battu Roddick ? Peut-être pas. Est-ce qu’il aurait fait mieux que Paul-Henri ? Aujourd’hui, avec du recul, je le pense. Après un match, c’est toujours facile est-ce que oui, est-ce que non ? Si j’avais pu faire jouer le numéro 1 de l’équipe dès le début, je l’aurais fait. Je suis là pour soutenir les joueurs, les aider, les mettre en situation lorsqu’ils sont prêts, qu’ils ont envie d’y aller. Je n’ai jamais enlevé un joueur qui voulait y aller et qui était le meilleur de l’équipe, cela ne m’est jamais arrivé sauf si c’est un choix purement tactique avec Escudé et Grosjean à une époque.

Cela signifie que Richard Gasquet ne voulait pas y aller ?
Cela veut dire que Richard ne me donnait pas toutes les garanties pour jouer le match contre Roddick. Par son attitude, on a senti comme un malaise.
Ce n’est pas un malaise. Par les pépins physiques et le manque de confiance, Richard n’est pas très bien. Je peux comprendre cet état oà ¹ on n’est pas bien, oà ¹ on se pose plein de questions.

Il en parle ?
Non, Richard n’est pas très bavard. Au travers du peu d’entrainement qu’il a eu, on voit qu’il n’est pas très bien. Il n’a pas pu s’entrainer comme les autres, il a joué très peu. Quand il jouait, il ne tapait pas très bien. Je comprends qu’à un moment donné, on se pose des questions. J’ai connu cela en tant que joueur et ce n’est jamais simple.

Pourquoi avoir choisi de laisser Paul-Henri Mathieu lors de ce quatrième simple ?
Soit Paulo jouait ce match, soit il ne jouait pas du tout. Il voulait jouer à tout prix. Lorsque je lui ai demandé à plusieurs reprises son état de forme, s’il était affecté, s’il était prêt à rejouer un match, il était très confiant, il avait envie d’y aller, il m’a dit : « j’ai des courbatures, mais je me sens bien ». Pour un capitaine, c’est un discours agréable et plaisant dans ce genre de situation. J’ai pesé le pour et le contre et j’ai décidé de le relancer. De toute évidence, cela n’a pas fonctionné. S’il m’avait dit qu’il était au bout du rouleau et qu’il ne se sentait pas de relever le défi d’un gars comme Roddick, je ne l’aurais pas balancé, bien entendu. Je n’ai jamais mis un joueur sur le terrain qui n’avait pas du tout envie d’y aller. D’autre part, Richard sentait que le jeu de James Blake lui convenait mieux, il est aussi en manque d’entrainement par rapport aux autres avec tous ses pépins physiques. Ce que je peux comprendre. Il se sentait mieux de jouer contre Blake et je trouve cela complètement logique. J’avais un choix à faire, dans l’ordre ou dans le désordre, j’ai fait ce choix et je l’assume. Maintenant ce qui est dommage, c’est de ne pas avoir eu Richard et Jo en bonne forme dès le lundi, au début du stage. »

doxycycline hyclate for std doxycycline 093 doxycycline reviews
.

comments powered by Disqus