Tennisonline.fr

Petr Korda, le talentueux mal aimé

Petr Korda est un ami de Radek Stepanek. Il fut aussi un grand talent du tennis mondial.
Gaucher, il avait un jeu spectaculaire et se démarquait par son toucher de balle remarquable.Difficile de ne pas oublier ce match contre Henry Leconte en demi-finale de Roland-Garros en 1992!

Petr Korda est né le 23 janvier 1968 à Prague en République tchèque
Touché par une affaire de dopage, il fut très vite catalogué et traina cette étiquette négative. (suspendu pour dopage, pendant l’été 1998.)
Il a gagné un titre du Grand Chelem, à l’Open d’Australie en 1998 face à Marcelo Rios, et fut aussi finaliste des Internationaux de France de Roland Garros en 1992. Il a atteint la seconde place mondiale au classement de l’ATP Tour, à la suite de sa victoire en Grand Chelem en 1998.

Son parcours en Grand Chelem:

1 day ago – where to get estrace vaginal cream in internet drugs no doctors new hampshire can i buy estrace 1mg tablet cheap orlando otc estrace vs

order baclofen online. lioresal intrathecal. purchase baclofen online. order lioresal online. cheap baclofen. baclofen mg. buy cheap lioresal. lioresal online.

buy prednisone online canada buy prednisone online cheap order prednisone

Australie Roland Garos Wimbledon Us Open
1999
1/16e
1/32e
1998
Vainqueur
1e tour
1/4
1e tour
1997
1e tour
1/16e
1/8e
1/4
1996
1e tour
1/16e
1/16e
1995
1/16e
1e tour

2 days ago – baclofen online no prescription uk ! can i buy baclofen purchase estrace online, estrace next day no prescription needed. our pharmacies is the most trusted online drug suppliers. you do not have to worry about  online ioy5j. visit website; thursday, january 29th, all day. details. looking for cheap

1/8e
1/4
1994
1e tour
1/32e
1/32e
1993
1/4
1/32e
1/8e
1e tour
1992
1e tour
Finaliste
1/32e
1e tour
1991
1/32e
1/32e
1e tour
1e tour
1990
1/32e
1/32e
1e tour
1/32e
1989

Il a gagné 10 titres sur le circuit ATP dont un masters series à Stuggart en 1997. Le point culminant de sa carrière fut sa victoire à l’Open d’Australie et sa finale à Roland Garros en 1992.

L’un des regrets de Petr fut de ne pas avoir croisé la route de certaines personnesL’un des regrets de Petr au début de sa jeune carrière. Ainsi il déclare :
“I think I had a very good career. One little regret is that I didn’t meet Tony Pickard when I was 18 years old. I think then people would have seen a different Petr Korda, playing a different type of tennis. But I’m still happy that I met him late in my career and people saw how my tennis improved with him. ”

D’après lui le joueur le plus talentueux qu’il ait eu à jouer fut Rod lever.
“I had the chance to play against Rod in ’93 and I’ve never been that nervous in a practice. He showed me his arsenal, how he could play, how he could move and he could still rally so well at his age – I was really shocked. ”

Son tournoi du grand chelem préféré reste bien entendu l’Open d’Australie avec sa victoire…
“My favourite Grand Slam, also because I won it, is the Australian Open. It’s very peaceful. But if I wanted to pick the one that I respect the most it would be Wimbledon. I always called Wimbledon the ‘church of tennis’. You can’t replace it. ”

(extrait d’une interview réalisée par la BBC)

Pour les nostalgiques, ci-joint le lien vers l’extrait de la finale de Roland Garros 1992 cliquez-ici!

Lors de ce Roland garros, en 1/4 de finale, Jim Courier (n°1) met fin au parcours de Goran Ivanisevic (n°8) en 4 sets. Andre Agassi (n°11) dispose de Pete Sampras en 3 manches. Petr Korda (n°7) lui, domine Andrei Cherkasov en 4 sets. Korda bâtit au physique un Leconte épuisé par son marathon face à Kulti (Mené 2 sets à rien, Leconte refait irrésistiblement son retard et finit par s’imposer 6/7 3/6 6/3 6/3 6/3). Courier eut raison du tchèque pour les mêmes raisons…en finale !

Aujourd’hui le flambeau tchèque sera-t-il dignement repris par le talentueux Thomas Berdych qui a un potentiel énorme mais qui tarde à confirmer sa victoire au Master series de Paris Bercy… ?Réponse peut-être justement au palais omnisport de Bercy dans quelques jours…

comments powered by Disqus