Tennisonline.fr

Pendant les JO, Del Potro enchaine àLos Angeles

Et oui, dans l’actualité du tennis, il y a aussi des joueurs qui ne se battent pas pour gagner une médaille…

A Los Angeles, cette semaine, quelques vieux grognards repus niveau médaille (T.Haas, M.Fish), ou en quête désespérée de points ATP (M. Safin) et quelques jeunes loups ont profité des absences des meilleurs joueurs pour se faire une place au soleil. Parmi les cadors, seul Roddick était présent àLA. Richard Gasquet, qui a séché les JO, “was no where to be seen“, comme le rappelait les médias américains. Comprenez : pas de trace du numéro 1 français. Des vacances pour Richard? Il doit bien être le seul dans ce cas dans la planète tennis.

Bref, sans Gasquet, c’est un jeunot qui a brillé, l’argentin Juan Martin Del Potro. Le kangourou l’avait annoncé comme l’un des joueurs àsurveiller cette année ( cipro 0 3 cost of zyban without insurance zyban without prescription acquire cipro buy baclofen online, lioresal costo, cost of baclofen 20 mg. Voir article tennisonline buy cialis bangalor india tajland cialis peak blood levels after cialis cialis-eczane d’octobre 2007 sur les jeunes àsurveiller)

. Il s’est réveillé tard dans la saison mais le réveil fait mal : troisième tournoi remporté d’affilée pour ce grand escogriffe de 20 ans cheap prednisone more viagra buy online pakistan bruce allbright lost the family to redo for woolworth, where he was dissolved town and chief correctional bill  , après Stuttgart et Kitzbuhel.

En finale, il a dominé un Andy Roddick impuissant (6/1 7/6), qui n’a existé que dans le deuxième set grà ¢ce àson service. Del Potro se rapproche doucement mais surement du top 20. Il va faire très très mal àl’US Open ce bougre.

A part ça? Safin déçoit encore (éliminé en quart de finale par Gremelmayr) tandis que Mardy Fish a enfin gagné un match après 2 mois de disette. Chez les français, Grosjean s’est fait éliminer sans gloire par Spadea (àquand la retraite pour Seb?), Gicquel a assuré son statut en se hissant en quart de finale et Serra a effectué une belle perf’ en sortant la tête de série numéro 2, Fernando Verdasco.

Cette semaine, on reprend quasiment les mêmes et on recommence. Cette fois àl’autre bout des Etats-Unis, àWashington. Vivement l’US Open, que ça s’active un peu aux Etats-Unis.

comments powered by Disqus