Tennisonline.fr

Open d'Australie 2011 : Nadal était blessé, et alors?

Même s’il n’en a pas encore parlé en conférence de presse, on a tous vu que Nadal n’était pas à 100%. Et alors? C’est triste pour lui mais c’est le sport!

 

Oui et alors?

Attention, je ne veux certainement pas faire croire qu’il est agréable de voir un champion en difficulté à cause de sa condition physique et ne pas pouvoir défendre ses chances correctement. Certains fans s’en réjouissent et c’est bien triste. Et il est clair que David Ferrer aurait préféré gagner face à un Nadal à 100% et que la plupart des fans auraient largement préféré voir un match avec 2 joueurs en pleine possession de leurs moyens. 

Il n’est pas question de Nadal dans cet article mais de la réaction de certains fans.

Ceux qui disent “si Nadal avait été à 100%, il aurait gagné…” sont aussi pitoyables!

Car le monde des “si” n’a pas lieu d’être dans le sport! La blessure, la fatigue, les virus, les problèmes personnels, tout ça fait partie du “package” des sportifs!

Oui peut-être que Nadal aurait gagné s’il n’avait pas été blessé mais il aurait pu perdre aussi! On n’en sait rien.

Si on commence avec les “si”, alors moi je vous dis :

-et si Marat Safin ne s’était pas blessé gravement 2 fois dans sa carrière?

-et si Gustavo Kuerten ne s’était pas blessé à la hanche?

-et si Thomas Muster n’avait pas eu son grave accident?

-et si Pete Sampras était né 10 ans plus tard?

-et si Roger Federer avait choisi le foot à la place du tennis ou s’il s’était blessé la main droite à l’âge de 3 ans et demi?

On va s’arrêter là, car on pourrait y rester des heures! Rafael Nadal n’est certainement pas le premier à voir une blessure l’empêcher de défendre ses chances proprement.

J’estime que lorsqu’un joueur entre sur le court, c’est qu’il se sent prêt à défendre ses chances et à jouer.

Rafael Nadal a eu la classe en conférence de presse de ne pas parler de sa blessure, alors ses fans devraient faire de même et accepter sa défaite.

Non, il ne réussira pas le Grand Chelem en 2011, c’est le sport, c’est la vie. Son physique l’a trahi? Et alors? Après tout, c’est bien son physique hors norme (combiné à ses autres qualités bien sûr) qui fait de lui un champion hors norme… Et oui, parfois, on peut être trahi par son meilleur atout…

Le Kangourou

comments powered by Disqus