Tennisonline.fr

Open australie 2011: les demonstrations en 1/8

Le début des 1/8° de finale a été pauvre en suspens mais a révélé les hommes forts du tournoi: Berdych, Djokovic et Wawrinka ont impressionné!

On pensait que les choses sérieuses allaient commencer avec le début des huitième de finale, entendez des matchs serrés entre des joueurs du Top 20. Il n’en a rien été! Un seul match match en 4 sets et curieusement sur le match où on s’attendait le moins: Federer – Robredo. Pour le reste, 3 matchs, 3 raclées et pourtant les vaincus ne sont pas des billes: Andy Roddick (n°8), Fernando Verdasco (n°9) et Nicolas Almagro (n°14).

Ils ont été tout simplement surclassé, dominé par des joueurs en pleine confiance, qui évoluent actuellement à un autre niveau. Celui qui a sans aucun doute franchi un pallier c’est le suisse Stanislas Wawrinka, impressionnant vainqueur d’Andy Roddick 6/3, 6/4, 6/4. Le suisse a été plus fort dans tous les compartiments du jeu. Ses stats sont impressionnantes: 67 coups gagnants pour 19 fautes directes et 24 aces. On connaît son remarquable revers à une main mais sa gifle en coup droit n’est pas mal non plus. Stanislas enchaîne donc un 2° quart de finale consécutif en Grand Chelem après celui de l’US Open 2010. Le n°2 suisse a clairement franchi un pallier et a les armes pour déstabiliser son aîné et compatriote Roger Federer.

Novak Djokovic et Tomas Berdych ont également infligé une véritable correction aux espagnols Almagro et Verdasco. Si la victoire du Djoker est logique, le score n’en est pas moins surprenant 6/3, 6/4, 6/0. On s’attendait également à une rencontre plus serrée entre Berdych et Verdasco mais le tchèque n’a fait qu’une bouché du gaucher 6/4, 6/2, 6/3 et prouve qu’il a enfin digéré son niveau statut, celui de n°6 mondial. L’opposition entre les 2 joueurs en quart de finale s’annonce explosive et difficile de nommer le nom du vainqueur.

Vivement les quarts!

Le Canard

comments powered by Disqus