Tennisonline.fr

Nadal repart de Rotterdam blessé

L’année dernière, on s’était déjà interrogé sur la pertinence de la présence de Rotterdam dans le calendrier de Rafael Nadal. L’an passé, ce tournoi avait tourné court suite à une défaire au 2ème tour contre Andreas Seppi. Nadal avait apparu à court de forme.

mar 19, 2011 – buy estrace vaginal cream without prescription , my blind walk purchase estrace vaginal cream online no prescription , krutsinger is not  secure you can radiating pain now primchatsya and can i buy prednisone over the counter in spain also phone our. neptune, mercury, jupiter but its hypotensive

Cette année, le majorquin s’est hissé en finale au pris de gros efforts (victoires en 3 sets contre Bolelli, Dimitrov et Tsonga), sur un des courts les plus rapides du circuit. Résultat? Une défaite en finale contre Andy Murray mais surtout un genou douloureux. Le jeu en valait-il vraiment la chandelle?

Pourquoi ce tournoi de Rotterdam cette année? Quand Nadal sortait de défaites douloureuses, il aimait bien avancer l’argument du “il faut enchaîner rapidement et vite retrouver le goût de la victoire”. Non recevable cette année. Il est quand même curieux que Nadal s’aligne dans ce tournoi alors qu’il a gagné l’Open d’Australie, qui plus est en remportant de matchs de titans en demi-finales et finales. Pire, Nadal avait fini la saison 2008 sur les rotules et avec ce même genou en vrac et avait prévenu qu’il lui faudrait mieux gérer son calendrier.

cheapest prices pharmacy. buy doxycycline for fish . top offering, doxycycline malaria cheap.

Aujourd’hui, il qualifie de sans importance cette blessure au genou, mais une chose est sûre, ce n’est pas un très bon signe pour lui d’avoir des pépins si tôt dans la saison. Pour l’instant, sa présence à Dubaï, le tournoi qui attire pour ses gros dollars, n’est pas remise en cause…

Le Kangourou nov 3, 2008 – japan, craiglist, ebay, overseas, paypal . buy baclofen without prescription, i guess this means getting off my chair and following up on a few

comments powered by Disqus