Tennisonline.fr

Le point sur la course à la Masters Cup

Ils étaient 11 à pouvoir prétendre à un des 3 strapontins qualificatifs avant ce tournoi de Bercy… Où en sommes nous?

Le qualifié:

En atteignant les quarts de finale, Andy Roddick a assuré hier sa sixième qualification d’affilée pour la Tennis Masters Cup. Remarquable!!

Les éliminés:

9ème à la Race avant le tournoi, David Ferrer a vu ses espoirs s’envoler dès le premier tour et une défaite sèche contre Kohlschreiber. Honnêtement, cette non-qualification du finaliste des Masters de l’an dernier n’est pas une surprise au vu de ses résultats très décevants en cette fin de saison.

Stanislas Wawrinka, qui était en embuscade à la 11ème place a confirmé sa baisse de forme en perdant lui aussi dès le premier tour. Les rêves de Fernando Verdasco et de Gaël Monfils ont pris fin également hier après leur élimination en huitièmes de finale. Il aurait de toute façon fallu un miracle pour les sauver. Idem pour Soderling estoqué par Federer.

Ceux encore en course:

Juan Martin Del Potro: 7ème à la Race avant le début du tournoi, le jeune argentin a subi une correction par David Nalbandian en huitièmes de finale. Pour se qualifier, il ne faut pas que ces deux scénarii se produisent: James Blake atteint la finale et Tsonga ou Nalbandian remporte le titre. Conclusion: il faudrait un sacré concours de circonstances pour que Del Potro ne soit pas présent à Shangaï car il faudrait d’abord que Blake batte Federer et ensuite que Nalbandian ou Tsonga aille au bout…

Gilles Simon: 8ème à la Race avant d’attaquer Bercy, l’espoir tricolore s’est arrêté dès les huitièmes de finale contre le roc Roddick. Cela pourrait passer pour ‘Gilou’ mais il est en danger. Il ne faut pas que l’un de ces événements se produisent : Blake ou Tsonga atteint la finale et Nalbandian remporte le titre. La menace vient des mêmes joueurs que pour Del Potro à la différence qu’un seul de ces deux événements suffirait à briser le rêve…

James Blake: En méforme ces derniers temps, l’américain se réveille à Bercy. Mais cela sera-t-il suffisant? Il se qualifie à coup sur en remportant le titre et une demi-finale lui permettrait de revenir en Chine pour la troisième année consécutive si et seulement si Tsonga n’atteint pas la finale et si dans le même temps Nalbandian ne remporte pas le titre. Conclusion : se dresse devant lui l’obstacle Federer qu’il a passé pour la première fois de sa carrière aux JO… Mais battre Roger deux fois d’affilée n’est pas donné à tout le monde.

Jo-Wilfried Tsonga: Le français a le destin dans sa raquette. Il remporte le titre et c’est direction Shangaï. S’il atteint la finale, il doit prier pour qu’il ne la perde pas contre Nalbandian… Conclusion : Jo-Wil est à 3 victoires du bonheur mais il ne reste que du lourd… A commencer par Andy Roddick.

David Nalbandian: L’argentin n’a pas le choix. D’abord, il doit conserver son titre mais après, il ne faut pas que Blake atteigne la finale…

On en conclut donc que le suspens reste entier et que les joueurs encore en course dans le tournoi n’ont plus le choix : il faut gagner le tournoi. Pour Del Potro et Simon, éliminés, ils doivent prier pour des victoires de Roddick, Davydenko, Murray, Federer ou Nadal.

comments powered by Disqus