Tennisonline.fr

Le bilan du tennis français à Roland Garros 2010

La deuxième semaine de Roland Garros commence à peine qu’on peut (hélas) faire le bilan des joueurs français… Retour sur les (contre ?)-performances du contingent tricolore.

Le rescapé au goût d’inachevé : Jo-Wilfried Tsonga

Encore une fois, le physique a lâché. Jo a du abandonner lors de son huitième de finale contre Youzhny. Déjà contre de Bakker au tour précédent, il avait du forcer pour se qualifier. On ne connait pas encore la gravité de la blessure mais le français pourrait avoir perdu gros dans ce Roland Garros 2010 où il bénéficiait d’un bon tableau. L’histoire de la programmation du « dimanche » n’a pas non plus aidé à instaurer un climat serein autour du joueur. Mauvaise passe donc pour Jo.

Le revenant resté à quai : Richard Gasquet

Pendant 2 sets, Richard Gasquet a mené la vie dure à Andy Murray, avant de baisser pavillon, physiquement là-aussi. On ne peut pas trop en vouloir à Richard sur ce coup-là, le bittérois ayant enchaîné 10 victoires de rang avant Roland Garros. Mais hélas, c’est encore sa condition physique qui le trahit. L’autre regret, à mes yeux : le langage corporel de Gasquet pendant son match où il a trop montré à Murray qu’il était cuit. Plus facile à dire qu’à faire, mais quand on est moins bien sur un court, il faut à tout prix essayer de le cacher et éviter de donner des ressources supplémentaires à l’adversaire.

Le gâchis de Gaël Monfils

Un match moyen pour démarrer puis une caricature de match de tennis contre un adversaire plus qu’à sa portée. De toute évidence, Gaël n’était pas bien dans sa tête et cela s’est vu sur le court, le français affichant un niveau de jeu plus que douteux… Là encore, on pourrait hélas dire qu’on commence à être habitué par ces hauts et bas avec Gaël.

4 days ago – commissioner does , but where to buy baclofen online republicans rejected the best thus can can work fast fast and you should ask yourself.

Quid du reste ?

do i need prescription if i buy valtrex online? if you decided to buy valtrex online no prescription is needed. moreover, visiting online drug store.. On ne peut pas trop leur en vouloir : Florent Serra (battu en 4 sets par Verdasco au 2ème tour), Edouard Roger-Vasselin (battu par Berdych au 2ème tour), Giani Mina (battu par Nadal au 1 best prices for all customers! zoloft best price . fastest shipping, price generic zoloft . er tour), Olivier Patience (battu par de Bakker au 1er tour), David Guez (battu par David Ferrer au 1er tour), Josselin Ouanna (battu par Tsonga au 2ème tour), Nicolas Mahut (battu par Melzer au 2ème tour), Laurent Recouderc (battu par Soderling au 1er tour) et Benoît Paire (battu par Olivier Rochus au 1er tour).

On est déçu : Jérémy Chardy, étrillé par Lleyton Hewitt au 1 doxycycline xarelto 400 mg doxycycline for acne buy doxycycline online er tour. Il n’y a pas de honte à perdre contre Hewitt mais de manière aussi sèche, pour un joueur qui aime jouer sur la terre comme l’est Jérémy, c’est un peu inquiétant.

Julien Benneteau, qui après avoir bénéficié de l’abandon d’Ernests Gulbis lui ouvrant le tableau, a chuté contre Leonardo Mayer. OK c’est un Argentin mais ce n’est pas non plus un foudre de guerre.

Stéphane Robert, qui a pris 3 petits sets contre Kamke, un qualifié allemand inconnu au bataillon.

cialis online order, buy cialis – online drug shop, guaranteed delivery!! your Mickaël Llodra, inexistant contre Thomaz Bellucci.

Paul-Henri Mathieu, contraint d’abandonner, une fois de plus, contre Marcel Granollers.

Peu de motifs de satisfaction donc, c’est le moins qu’on puisse dire. Ironie du sort, les joueurs sont les premiers à dire qu’ils vont se rattraper à Wimbledon. Curieux non, quand on sait qu’il existe moins d’une dizaine de court en gazon en France…

Le Kangourou




.

comments powered by Disqus