Tennisonline.fr

La vision de Vincent pour la suite de la saison sur terre battue

Bravo à tous pour vos messages. Nous avons choisi le post de Vincent parmi tous…

buy prozac online usa buy fluoxetine hcl online fluoxetine 20 mg yahoo buy prozac fluoxetine online buy prozac online new zealand buy prozac online uk

dec 23, 2014 – estrace without prescription canada – buy online without prescription . usa uk canada overnight delivery. cheap price. discounts up to 

Voilà maintenant bientôt un an que le Suédois Robin Soderling a réussi l’exploit de battre le Majorquin Rafael Nadal en quatre sets, sur ses terres, à Roland Garros… Ce fut la première défaite de l’Espagnol Porte d’Auteuil, après quatre ans de domination totale, et qui a précédé son forfait pour Wimbledon, qui se tenait quelques semaines après. Au début de cette année 2010, l’Espagnol a encore eu des problèmes avec ces genoux, mais il semble avoir pris conscience des limites de son corps. Le choix de ne pas jouer à Barcelone, malgré tous les regrets qu’il peut avoir, est selon moi un bon choix. Se préserver pour Rome, Madrid et surtout Roland Garros est primordial pour le neveu de Toni Nadal. Non seulement car une blessure peut arriver très vite, surtout quand on possède un jeu aussi difficile et physique que le sien, mais également pour se préserver afin de reprendre ce qui lui appartenait, soit Roland Garros.

En tout cas, Rafael Nadal semble être avoir repris du poil de la bête. Lors du Masters 1000 de Monte-Carlo, il a laminé ses adversaires, se débarrassant en deux petits sets de ses compatriotes, pourtant très bons sur la surface ocre, Fernando Verdasco 6/0 6/1 en finale, après avoir donné une leçon de tennis également à David Ferrer en demi-finale (5 jeux concédés), et face aussi au revenant Juan Carlos Ferrero lors des quarts-de-finale, celui aux 17 victoires sur terre battue cette année. Les deux matchs de l’Espagnol au second et troisième tour ne lui ont posé aucun problème, avec la perte de deux jeux, pour le maintenant sextuple tenant du titre à Monte-Carlo, en deux matchs. Autant dire que Nadal est impressionnant. Et celui qui le défiera aura fort à faire. Mais rappelons que certains excellents joueurs n’étaient pas présents à Monte Carlo, comme Federer ou Roddick… atarax mg, buy atarax, buy atarax clomid walmart buy clomid buy zyban canada zyban online online, purchase atarax online, hydroxyzine 25 mg, buy hydroxyzine, purchase hydroxyzine online.

L’espagnol domine nettement le tennis masculin sur la surface ocre… Peu de défaites, beaucoup de victoires faciles, peu –pas- de résistance. Nadal est bien le « Roi de la terre battue des années 2000». Mais attention tout de même à certains joueurs pour les Masters 1000 qui arrivent et Roland Garros. Car les Davydenko ou Del Potro seront au sommet de leur art grâce au repos accumulé à cause des blessures, sauf si bien sûr, le manque de matchs sur terre se fait sentir… Mais les joueurs qui seront, selon moi, vraiment à suivre, sont l’Américain Andy Roddick, car il semble avoir une meilleure maîtrise de son tennis, il arrive maintenant à varier les effets et à faire jouer l’adversaire, le Serbe Novak Djokovic, qui, il me semble, a tous les atouts pour battre les meilleurs sur terre battue, le Britannique Andy Murray, qui, avec son jeu attentiste et réfléchi, peut faire vaciller tout joueur, mais surtout l’Helvète Roger Federer… Ce talentueux tennisman n’est pas le même lors des grands rendez-vous que sont les Grands Chelems. Il partira sûrement confiant. Et il peut tout réussir avec son tennis, il a une tactique de jeu parfaite… Maintenant, à lui de continuer d’écrire son histoire, et à rentrer encore un peu plus dans l’histoire même du tennis.

Cependant, bons nombres de joueurs pourront créer des surprises, je pense immédiatement à Marin Cilic, Fernando Verdasco, Fernando Gonzalez, Robin Soderling, David Nalbandian ou encore Juan Carlos Ferrero et David Ferrer. Du côté français, un Monfils ou un Tsonga peut tracer son chemin bien loin lors des Internationaux de France, Monfils nous l’a déjà prouvé. Aussi, Julien Benneteau, Jérémy Chardy et Gilles Simon pourront créer des surprises… Quant à Stéphane Robert, Michael Llodra ou encore Florent Serra, cela semble compliqué mais pourquoi pas ?

Finalement, cette fin de saison sur terre battue s’annonce passionnante malgré l’archi-domination de Nadal à Monte-Carlo. Car arrivera-t-il à récupérer ce qui l’appartenait ? Aura-t-il les épaules assez larges pour soutenir la pression qui le possédera ? Roger Federer aura-t-il de nouveau rendez-vous avec l’Histoire ? Ou bien… Un outsider créera-t-il l’immense surprise de s’imposer Porte d’Auteuil, en enlevant le titre à Federer et en mettant fin au duo infernal Federer/Nadal ?

Vincent Berger

comments powered by Disqus