Tennisonline.fr

Finale Paris Bercy => Monfils vise plus haut

Extrait de l’interview de la Monf


Gaël Monfils, que représente cette victoire contre Roger Federer ?
C’est super. Je suis très content d’avoir battu Roger Federer car j’ai beaucoup d’admiration pour lui, c’est une légende du tennis. Il faut bien sûr vivre le moment présent, mais ce n’est pas fini. Pour l’instant, je savoure à demi-mesure.

Comment avez-vous vécu ces cinq balles de match sauvées ?
Je me suis entêté à servir extérieur parce que j’avais envie de faire service-volée et ça ne passait pas. Je forçais un peu trop. Putain quand il a son coup droit… Sur cent coup droits comme ça, il en rate un. Je pense qu’il veut la prendre trop tôt, il fait un pas de plus en arrière, il la met tranquille. C’est de la réussite. Mentalement, c’était dur avec les let (deux retours gagnants let pour Federer dans ce jeu). C’était beaucoup de stress, mais je l’ai bien géré. Je me disais que c’était une bonne expérience et c’est pour ces moments-là que je m’entraîne.

Est-ce votre plus belle victoire ?
C’est bizarre, mais ma plus belle victoire arrivera quand je gagnerais Roland-Garros. J’ai envie de gagner Roland-Garros, tout le monde le sait. Si je ne gagne jamais Roland-Garros, je me dirais peut-être que c’était ma plus belle victoire. Jusqu’à maintenant, c’est une très, très belle victoire, mais ce n’est pas la plus belle victoire.

Comment sortez-vous d’une telle victoire ?
Je suis très content, mais fatigué. Il m’a fallu beaucoup de concentration et de maîtrise de mes émotions. Je suis bien rentré dans le match, j’avais une bonne tactique et j’ai connu pas mal de réussite pour le prendre tout de suite à la gorge. Ensuite, j’ai montré des qualités mentales que je ne me soupçonnais pas d’avoir et j’ai eu de la réussite.

Vous parlez beaucoup de réussite, mais peut-on évoquer le hasard quand l’histoire se répète ? Est-ce Paris et l’adversité qui vous galvanisent ?
Je pense que c’est vraiment de la réussite, car cela peut se jouer à rien. Franchement, je n’en sais rien. C’est horrible (sourires). On m’aurait dit au début du tournoi, tu seras en finale, j’aurais signé direct ! Quand on me voit jouer contre Benjamin Becker , on ne pense pas que je vais battre Roger Federer aujourd’hui… . Je ne sais pas trop ce qui a changé. Mais il y a un truc qui a changé . Ce qui est pénible avec moi, c’est que je suis imprévisible. Je commence à être un peu plus stable dans mes résultats, mais je reste tout de même bizarre

Le Toucan

comments powered by Disqus