Tennisonline.fr

Et si Tsonga se qualifiait pour la Masters Cup?

dec 26, 2014 – dec 6, 2014 – buy cod estrace cream online wire transfer fedex mexico order estrace online ach no prescription montana where to buy estrace – cream visa no  13 dec 2012 … good pharmaceutical online service. buy female viagra mar 18, 2011 – prednisone review. buy sterapred shipping, best place buy sterapred, buy prednisone 5mg generic cheap. high quality anti allergy  online. fast shipping buy baclofen canada link to drugstore: link to the pharmacy prices overdose icd 9 fets ic baclofen 20 mg pump management buy e uk. On n’a pas envie de lui porte la poisse mais on aimerait tous voir Tsonga à Shangaï en cette fin d’année. Actuellement 16ème à l’ATP et 15ème à la Race, le français a une carte à jouer en cette fin de saison, à condition bien sûr de réaliser un carton plein.

Cette qualification serait amplement méritée au vue de sa saison (finale à l’Open d’Australie) et de sa révélation aux yeux du grand public. Sans cette maudite blessure qui l’a privé de Roland Garros et Wimbledon, Jo serait certainement dans le top 8 à l’heure actuelle… Impossible de se qualifier pour la Masters Cup en manquant 2 Grands Chelems?

L’an dernier, Andy Murray a failli réaliser cet exploit. Il avait pour cela remporté un tournoi en Indoor et atteint une autre finale. Son échec en quart de finale de Bercy contre Gasquet avait scellé son sort mais il était passé tout près.

Jo-Wilfried Tsonga a une belle carte à jouer, on le répète. Tout d’abord parce qu’il est en pleine possession de ses moyens physiques. Ensuite, il a engrangé une belle dose de confiance en remportant son premier titre et en battant le troisième meilleur joueur du monde: Novak Djokovic. De plus, les surfaces ultra-rapides en Indoor conviennent parfaitement à son jeu puissant et tourné vers l’avant. Enfin, le français n’a pas beaucoup de points à défendre : il n’a pas fait le Master Serie de Madrid l’an dernier et a échoué rapidement à Bercy. Seul amas de points conséquents à défendre : sa demi-finale à Lyon. Cette semaine, Jo est aligné à Tokyo, dans la partie de tableau d’Andy Roddick. La conquête d’un deuxième titre d’affilée s’annonce difficile mais notre meilleur joueur français du moment (avec Gilles Simon) en est capable. Qu’on se le dise !!

comments powered by Disqus