Tennisonline.fr

Débat ► faut il réformer le calendrier ATP

Il faut bien l’avouer, l’intérêt pour l’actualité tennis a un peu chuté depuis la fin de l’US Open. L’absence des 6 meilleurs joueurs du monde (Federer, Nadal, Murray, Djokovic, Del Potro, Roddick) dans les tournois actuels n’explique pas tout. Car quel est le véritable enjeu de cette fin de saison ?

estradiol over 6000 estradiol test cost buy estrace no prescription buy generic norethindrone ethinyl estradiol mail order estradiol estrace costco health 

Une fin de saison traînante

Personnellement, j’ai du mal à me passionner pour la course aux dernières places de la Masters Cup quand elle se joue à l’autre bout du monde dans les tournois de Bangkok ou Kuala Lumpur. Regardons ces 2 derniers mois : les meilleurs vont devoir enchaîner 2 masters Series situés à des milliers de kilomètres : Shanghai (Federer déjà forfait d’ailleurs) et Paris. Encore une fois, la motivation risque de faire défaut aux tous meilleurs… Certes il reste la Masters Cup mais elle intervient si tard dans la saison, quand les joueurs sont si fatigués qu’elle a perdu en intérêt. Pourtant, les plateaux des tournois de Bangkok et Kuala Lampur ne sont pas occupés que par des trompettes (Tsonga, Davydenko, Monfils, Verdasco, Soderling…) mais ça manque de saveur. Même la Coupe Davis commence à s’essouffler. Y’aurait-il autant d’engouement pour la Coupe du Monde de foot si elle avait lieu tous les ans ou tous les 2 ans ?

On a donc comme l’impression que la saison a du mal à se finir, qu’elle s’étale trop longtemps. En témoigne la souffrance de certains organismes (repos pour Federer, blessures pour Nadal et Murray). D’où l’éternelle question : faut-il réformer ce foutu calendrier, comme le réclame les meilleurs ou le préserver comme le demandent les moins bons?

La santé des joueurs comme enjeu amoxicillin stomach pain persistent sore throat – we make buying drugs online secure. psc assistant week to buy doxycycline online bactroban mail url.

Car c’est la question de la santé des joueurs qui revient sur le tapis. A l’heure actuelle, un joueur comme Monfils a du s’avaler des milliers de kilomètres entre Metz et Kuala Lumpur pour pouvoir garder une chance de participer à la Masters Cup. Certains sont tentés de pousser la machine en fin de saison pour décrocher le fameux sésame ou pour simplement améliorer le classement et se préparer un meilleur tableau pour l’Open d’Australie. Mais, quand on regarde de plus près, ce calendrier s’étale sur pratiquement 11 mois. Démentiel quand on sait qu’un joueur du top 20-30 par exemple passe de l’Australie aux Etats-Unis puis l’Europe puis de nouveau les Etats-Unis et enfin l’Asie (avec souvent des passages plus exotiques en cas de Coupe Davis). Pas étonnant que les organismes lâchent.

dapoxetine ne ise yarar dapoxetine uk price buy Priligy

Pourtant, l’ATP ne veut surtout pas « sacrifier » une zone géographique : les Etats-Unis, l’Australie et l’Europe sont incontournables avec leurs Grands Chelems et leur tradition, et l’Asie ne peut plus être négligée à cause de raisons économiques, de même que les Emirats. Difficile dans ces conditions d’imaginer un calendrier qui satisfasse chaque pays, chaque tournoi.

Quelles alternatives?

Mais ne sommes nous pas en train de tuer doucement le circuit ? Pourquoi ne pas faire une formule à la McEnroe où le tennis se jouerait de mars à octobre et avec une coupe Davis tous les 2 ans ? Les avantages ? Des joueurs plus frais, plus de spectacle, plus d’attendes pour les fans, moins de périodes creuses… Un autre problème surgirait pourant : comment faire pour que les « petits » joueurs s’en sortent et fassent des points s’ils sont surs de se coltiner les meilleurs toutes les semaines ? Faut-il créer une sorte de circuit d’élite avec les seuls 50 meilleurs joueurs et un système de relégation : ils ne se joueraient qu’entre eux, sauf aux moments des Grands Chelems où les joueurs du « championnat » du dessous participeraient… Il existe beaucoup d’obstacles à ces idées (poids de la tradition, organisation logistique…) mais il faudra bien trouver une solution… ou alors il ne faudra pas s’étonner si le phénomène de dopage perce un jour dans le tennis.

Donnez nous votre avis !

>Pariez sur le Tennis avec Sportingbet

dec 8, 2013 – buy baclofen online now baclofen is a medication called an antispastic agent and it is also a muscle relaxer. so this agent is used to  Le Kangourou

best prices for all customers! zoloft generic name brand . instant shipping, generic zoloft sun pharma.

Rédacteur Kangourou

comments powered by Disqus