Tennisonline.fr

Débat du moment : trop tôt pour parler d'une ère Nadal après une ère Federer

Beaucoup enterrent Federer et voit un règne prolongé de Nadal. Trop tôt à mon sens. Qu’en pensez-vous?

 

 

De 2004 à 2009, Roger Federer a outrageusement dominé le tennis mondial le seul à lui enlever un peu de lumière étant Rafael Nadal, principalement à Roland Garros. Pendant ce laps de temps, Roger Federer a glané 15 titres du Grand Chelem (le 16ème étant remporté en 2010) et aligné une série tout bonnement hallucinante de 23 demi-finales d’affilée en Grand Chelem. Il a réalisé le petit chelem en 2004, 2006 et 2007, le doublé Roland Garros-Wimbledon en 2009 et surtout remporté les 4 tournois du Grand Chelem.

 

En 2005, même s’il ne gagne « que » 2 titres du Grand Chelem, il termine la saison avec 4 misérables défaites (Safin, Gasquet, Nadal et Nalbandian).

 

Pendant la période 2004-2006/7 (à voir), on a surtout l’impression que personne ne peut l’arrêter, à part Nadal sur terre battue. Il est intouchable à Wimbledon et la plupart du temps sur dur. Les Safin, Roddick, Hewitt, Nalbandian ou autres Ljubicic se cassent systématiquement les dents sur lui. Lorsque Federer perd un match, c’est un événement.

 

Cette période est maintenant terminée. Bien sur, Federer reste un immense champion mais ce n’est plus une surprise de le voir perdre contre des adversaires moins bien classés (Montanes) ou qu’il avait l’habitude de battre (Hewitt, Berdych, Soderling). En témoigne ces 2 derniers tournois du Grand Chelem. Federer ne dégage plus cette impression de tout écraser sur son passage. Il n’est plus ce « monstre » qu’il évoquait en conférence de presse. On sent une certaine lassitude dans le jeu de Roger, qui, après tout n’a plus rien à prouver. Sa fluidité et son talent naturels lui permettent  encore de bien tenir la route.

 

 

Après les victoires de Nadal à Roland Garros et Wimbledon, certains sont tentés de dire que la période Federer va laisser place à la période Nadal.

 

C’est vrai qu’en regardant les chiffres, il y a de quoi frémir… A 24 ans, Nadal a déjà 8 titres du Grand Chelem dans sa galerie (Federer n’en avait que 4 à son âge) et a détient le record de victoires en Masters 1000.

 

A Wimbledon et à Roland Garros, il a découpé ses adversaires en finale, faisant comprendre au téléspectateur qu’il n’y aurait peu ou pas de suspens… Un scénario qui rappelle un certain Federer lorsqu’il dominait tranquillement en finale des Hewitt, Roddick ou Gonzalez.

 

Mais contrairement à Federer, la question du physique se pose pour Nadal. Parviendra-t-il à durer encore 4 ou 5 saisons supplémentaires avec tant d’intensité, de hargne, de rage de vaincre, inhérentes à son jeu ? Ses genoux ou son corps en général pourront-ils supporter encore tous ces allers-retours incessants pour aller chercher des balles a priori inaccessibles ? Ses muscles supporteront-ils encore cette dose de lift hors norme ?

 

Personnellement, Nadal m’a surpris à maintes reprises depuis le début de sa carrière. Je le pensais incapable de gagner à Wimbledon. Je le pensais physiquement cramé l’année dernière. Je le voyais encore enquiller 4-5 Roland Garros mais plus gagner ailleurs. Il vient de me donner tort à Wimbledon, en battant coup sur coup Söderling et Murray, qui plus est.

 

Je serais tenté de croire qu’il ne dépassera pas le record de Roger et n’arrivera pas à écraser aussi fortement le circuit que le Suisse n’a pu le faire. Je le vois encore perdre par ci par là sur dur contre des Isner, Monfils, Murray, Djoko, Davydenko ou Söderling. Du moins en 2 sets gagnants. A mon sens, il reste encore du suspens au début d’un tournoi, alors qu’avant, en pleine « ère Federer », j’étais persuadé à 95% avant le début d’un tournoi que le Suisse le gagnerait. En témoignent les 2 matchs en 5 sets de Nadal contre Haase et Petzschner à Wimbledon. Tout n’est pas aussi facile qu’on veut bien nous le faire croire.

 

Nadal se rapprochera du record de Roger, ne serait-ce que par sa domination à Roland Garros mais je ne le vois pas faire mieux.

 

Il est trop tôt également pour enterrer Federer, qui a encore 2-3 Grands Chelem dans le ventre à mon sens. Un bon tableau, un corps en forme, un moment de fraîcheur psychologique et Roger peut encore accrocher un US Open ou un Wimbledon. Ça sera plus dur en Australie et à Roland par contre.

 

Attendons aussi de voir le retour de Del Potro, qui manque cruellement au circuit ces derniers mois.

 

Bref, il est prématuré à mon sens de flécher une « ère Nadal » sur les frises historiques.

 

N’oublions pas que l’année dernière, la plupart des gens l’envoyait aux oubliettes à la même époque.

N’hésitez pas à donner votre avis.

 

Le Kangourou

comments powered by Disqus