Tennisonline.fr

Coupe Davis: France – USA, sans Tsonga!

Ah la belle affaire ! Tsonga forfait pour la rencontre de Coupe Davis !!!
Le français souffre en effet d’une inflammation du ménisque interne et ne pourra pas disputer du 11 au 13 avril le second tour de Coupe Davis à Winston Salem.

A force de ne parler que de Jo-Wilfried et de cette rencontre de Coupe Davis entre la France et les Etats-Unis, la presse – il faut bien le dire – a sans doute chatnoirisé l’équipe de France.
Et elle n’avait pas besoin de cela ! Car ne vous méprenez pas, avant même la blessure de Tsonga, l’équipe de France ne partait pas du tout favorite.

Primo, parce qu’elle n’a plus battu les Etats-Unis, chez eux depuis… 1927 et les fameux Mousquetaires.
Deuzio, Andy Roddick, James Blake et les frères Bryans composent cette impressionnante et expérimentée équipe américaine.
Tercio, malgré un classement plutà ´t flatteur pour les français : 3 joueurs dans le Top 15 (avec Tsonga), du jamais vu depuis l’ère Open, les performances ne sont pas vraiment au rendez-vous.

Richard Gasquet n’est pas franchement à la fête : il n’a pas dépassé le stade des 1/8° en 6 tournois, inquiétant pour un joueur du Top 10. A Indian Wells, il s’est fait sèchement éliminer par James Blake 6/4 6/2, joueur qu’il avait battu à 2 reprises auparavant.

Tsonga, quant à lui, a accusé le coup physiquement après son parcours australien. Sa défaite contre Ancic à Marseille l’a incité à prendre des vacances bien méritées.
Battu sans gloire par Julien Benneteau 6/3 6/3 à Miami, il a littéralement « bouffé la feuille » face à Nadal à Indian Wells alors qu’il menait 7/6 6/7 5/2 (7/5 au final pour Nadal).

Paul-Henri Mathieu n’a pas tellement fait d’étincelles mais sa régularité dans les grands tournois (1/8° à Melbourne et à Miami) a fini par payer avec une très belle 12° place mondiale, chipant au passage la place de n°2 français à Tsonga. Il lui manque cependant un pallier à franchir pour le voir tenir son nouveau rang et plus si affinités.

Bref, les chances de victoire tricolore semblent bien compromises mais la Coupe Davis est un évènement à part, magique qui permet (parfois) aux joueurs de se surpasser. Espérons que la grà ¢ce touche les hommes de Guy Forget pour créer l’exploit.

comments powered by Disqus