Tennisonline.fr

Bilan Open d'Australie 2009: Quid du cas Djokovic?

Novak Djokovic était le tenant du titre. Il affirmait à qui voulait l’entendre qu’il fallait compter sur lui pour cet Open d’Australie 2009. Il avait quitté 2008 par un titre à la Masters Cup que beaucoup ont dénigré suite au forfait de Nadal et aux éliminations de Federer puis Murray…

L’année dernière, Novak Djokovic buy dapoxetine where to buy atarax, purchase atarax online, atarax price, atarax tablets, atarax tablets 25mg, hydroxyzine 25mg, hydroxyzine online. 30 mg pills online asia. men’s health. erectile dysfunction, men’s health, free airmail or courier shipping, amex. rentrait de Melbourne la coupe sous le bras, acclamé par sa Serbie natale, propulsé au rang de superstar du tennis et comme potentiel numéro 1 mondial. Son niveau de jeu était impressionnant.

(atarax 25) ou a 100 mg (atarax 100). il existe egalement sous atarax reviews

Qu’en est-il aujourd’hui? Comment qualifier son Open d’Australie, lui qui a perdu en 1/4 de finale contre Andy Roddick? Son “coup de chaud” qui a été la raison officielle de son abandon était-il réel ou était-ce juste une tentative de se défiler?

Quoiqu’il en soit, Novak Djokovic buy atarax online, purchase atarax, buy cheap atarax, atarax tablets, hydroxyzine pam, buy hydroxyzine online, cheap hydroxyzine. ne sort pas grandi de cet Open d’Australie, loin de là. Son niveau de jeu hésitant jusqu’en quart de finale a semé le trouble. Certes, il a gagné ces matchs là. Mais ce Djokovic là rappelle plutôt le Djokovic qui avait bataillé pour aller en demi-finale de l’US Open 2008… Et si la flamboyance du début d’année 2008 (titre à Melbourne, Indian Wells et Rome), n’était qu’un phénomène passager? Rappellez-vous en 2007. Malgré son année exceptionnelle, Djoko avait souvent galéré pour s’extirper d’adversaires a priori de moindre calibre (Patience à Roland Garros par exemple). La question qui se pose est la suivante : Djokovic a-t-il vraiment digéré la pression et le nouveau statut qu’il possède aujourd’hui? Il n’est plus le jeune requin qui monte et qui amuse la galerie par ses facéties. Djokovic s’est plus renfermé sur lui-même en 2008, adoptant une attitude plus “pro”. Mais après avoir été qualifié de “disrespectueux”, Djoko est maintenant traité “d’arrogant”. Djokovic n’a visiblement pas gagné le respect de Nadal ou de Federer, ni d’une certaine partie du public… Et ça l’agace.

Je pense que les difficultés actuelles de Djokovic sont plus mentales et psychologiques que tennistiques. Son problème d’adaptation à sa raquette n’est me semble-t-il qu’une excuse pour cacher autre chose. En 2007, il était arrivé comme le messie qui venait briser le tandem Nadal-Federer. Mais assez vite, le ménage à 3 n’a pas trop fonctionné et c’est lui qui a été désigné comme vilain petit canard… Et Djoko se sent depuis incompris, maltraité… en témoigne ses conférences de presse à l’US Open après que Roddick l’a titillé.

Et puis, n’oublions pas que nous ne sommes pas au courant de tout ce qui se passe dans la vie privée d’un joueur. Un certain David Ferrer, longtemps redouté par beaucoup de joueurs, a vu son niveau baisser assez étrangement et subitement. Quelque temps après, on apprenait qu’il sortait d’une rupture difficile…

Alors, wait and see pour le cas Djokovic, mais je serais tenter de dire que le Serbe se trouve aujourd’hui dans le moment le plus délicat de sa carrière.

propecia quit working propecia without prescription Le Kangourou

comments powered by Disqus