Tennisonline.fr

Benneteau, première en bleu

Le français sera aligné en double aux cotés de Llodra

Présent dans le top 100 depuis maintenant plus de quatre saisons, amoxil cheap amoxil online amoxicillin no prescription canada Julien Benneteau, logiquement, avait déjà retenu à deux reprises l’attention de Guy Forget best prices for all customers! buy dapoxetine hcl online. approved pharmacy, dapoxetine online prozac and generic , problems with generic fluoxetine . prozac constipation side effects what does react with lilly prozac yan etkileri prozac interaction with  pharmacy. , le capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis, en tant que cinquième homme. Un rôle de sparring-partner et de supporter de luxe en somme. Ce week-end, à Toulon face à l’Allemagne dans le cadre du premier tour de la Coupe Davis, l’élève de Loïc Courteau aura l’occasion de briller en double, puisqu’il sera sauf pépin de dernière minute associé à l’inévitable Michaël Llodra.

order online at usa pharmacy! 5mg prednisone online no prescription . next day delivery, prednisone uk buy .

Depuis son plus jeune âge, Benneteau n’a jamais été sous les feux de la rampe. La faute, sans doute, à une facilité technique moindre comparée à celle de ses principaux adversaires à l’échelle nationale mais aussi à une certaine timidité, du moins en apparence. Connu du grand public depuis son épopée jusqu’en ¼ de finale à Roland-Garros en 2006, le Français a connu le plus grand moment de sa carrière il y a peu : c’était en novembre dernier, lorsqu’il faisait chuter le roi Roger à Paris-Bercy, devant un public hypnotisé par sa performance.

Six titres en double à son palmarès

Capable du meilleur comme du médiocre, le natif de Bourg-en-Bresse n’a jamais connu les joies du top 20 : son meilleur classement est une 33 now buying discount prozac so easy. you can get generic cheap prozac without a prescription online . prozac no prescription needed. purchase fucidin e place, obtenue en octobre dernier. Doté d’un gabarit standard (1m84 pour 79kg), il n’a pas réellement de coup fort, ce qui constitue en réalité sa plus grande faiblesse. Solide du fond du court, il n’hésite pas à s’appuyer sur son service pour régulièrement prendre d’assaut le filet. Vainqueur du Masters France en décembre dernier, le protégé de Loïc Courteau, ancien coach de la toute jeune retraitée Amélie Mauresmo, poursuit depuis sur une bonne dynamique. Récent finaliste de l’Open 13, défait par Llodra en finale, il en a profité pour tenir en respect le numéro un français en demi, Tsonga.

Jamais vainqueur d’un tournoi ATP en simple, Benneteau se rattrape cependant dans l’exercice du double, où il compte six titres à son actif, remportés avec quatre partenaires différents (Llodra-Tsonga-Mahut-Clement), preuve que le Français est un équipier de luxe en double. Vainqueur du Masters 1000 de Shanghaï au côté de Tsonga en fin de saison passée, il a remporté en février dernier l’Open 13, associé à Michaël Llodra.

Une paire de double qui semble avoir de bons automatismes et une certaine complicité dans le jeu. A l’efficacité en retour de Benneteau s’allie a merveille la patte de gaucher de Llodra et son service de plomb. C’est certainement pour cette raison que Guy Forget a décidé de sélectionner Benneteau pour défier l’Allemagne en Coupe Davis ce week-end. Charge au Français de lui donner raison, et de livrer, en compagnie du lieutenant Llodra, une bataille victorieuse samedi !

Le Moustique

comments powered by Disqus