Tennisonline.fr

Affaire Gasquet : inquiétude pour le talentueux Richard

Affaire Gasquet : inquiétude pour le talentueux Richard buy prednisolone 5mg no prescription – prednisone online overnight 20mg , cost of rayos prednisone buy cheap prednisone prednisone online bestellen buy


of multiple sclerosis or injuries of spine. tags: buy baclofen australia, baclofen price in australia, purchase baclofen in new zealand online, buy in uk online.

buy advair diskus 500 50 generic advair diskus available buy fluticasone L’affaire Gasquet

Le monde du tennis français fait beaucoup parler de lui depuis quelques jours. Enfin une victoire dans un Masters Series ? Roland Garros va enfin avoir un toit rétractable ?Yannick Noah qui sort de sa retraite ? Non. Tout le monde en parle pour des raisons bien moins glorieuses… La semaine dernière, Richard Gasquet ex-futur grand espoir du tennis français, a été contrôlé positif à la cocaïne. Le deuxième échantillon est venu confirmer le premier. Gasquet, 23 ans en juin, risque 2 ans de suspension et une réputation grillée à vie.

Il existe un principe : la présomption d’innocence. Pour l’instant, Gasquet n’est officiellement pas coupable. Mais ça murmure fort en coulisse, et on peut. Quelle a été la réaction de Gasquet ? Dans un communiqué laconique, il a affirmé vouloir prouver qu’il n’est pas un consommateur « régulier » de la poudre blanche. Si on prend l’argumentaire dans le sens inverse, il affirme plus ou moins par là que ça lui arrive effectivement d’en prendre de temps à autre. Peut être qu’il ne s’agissait que d’une fois. Mais une fois de trop.

clomid to get pregnant purchase clomid Alors, attendons avant de tirer à boulets rouges sur qui que ce soit. Mais on a le droit de s’inquiéter pour Gasquet. Il sera difficile de faire passer la pilule de l’innocence en ce qui concerne la cocaïne, et une ligne de défense semblable à l’autre Richard (Virenque), du genre « à l’insu de mon plein gré » aura du mal à être digéré quand il s’agit de cocaïne (prise nasale, intraveineuse ou cigarette).

2 ans de suspension, c’est long, surtout quand on est sous les feux de la rampe depuis si longtemps.

D’ailleurs si l’histoire devait se finir comme cela, Gasquet ne serait pas le seul « perdant » de l’histoire. Certaines instances du tennis français, certains journalistes si prompts hurler Cocorico dès qu’un français brille en junior, auront intérêt à se remettre sérieusement en question… Car exposer de la sorte un joueur dès ses 10 ans, ça laisse des traces…

Alors, wait and see, tennisonline vous tiendra au courant et vous donnera son avis dès que quelque chose d’officiel (une sanction par exemple) sortira, mais pour l’instant concentrons nous sur le jeu, le sport, et ceux qui dérapent sur les courts plutôt qu’en dehors.

Le Kangourou

.

comments powered by Disqus