Tennisonline.fr

Actualité tennis: Turbulences sur les planètes Djokovic et Federer

Le premier Masters 1000 de l’histoire du tennis n’a pas fait que des heureux. Roger Federer, n°2 mondial, et Novak Djokovic, n°3 mondial, repartent du tournoi sans avoir chassé les nuages qui leur tournent au dessus de la tête depuis quelques temps maintenant.

Pour Federer, les nuages s’appellent Rafael Nadal et Andy Murray. Le premier caracole plus que jamais à la première place mondiale. Une place de laquelle le Suisse s’éloigne petit à petit. Et pourtant, Roger ne se voit qu’à une place, celle de numéro 1. Federer n’a surtout pas pu laver l’affront de la finale de l’Open d’Australie gagnée par Nadal. Il est tombé avant contre sans doute sa nouvelle bête noire, Andy Murray. Le Suisse s’est encore montré incapable de se dépatouiller de la toile tendue par Murray. Son attitude défaitiste lors du troisième set est inquiétante. Pas de quoi rassurer ses fans.

Mais les inquiétudes sont plus grandes encore chez Novak Djokovic. Certes le Serbe parvient toujours à battre les adversaires du top 20 mais quand on passe à la marche supérieure, il n’y arrive plus. Djokovic a pris une véritable claque contre Roddick en quart de finale d’Indian Wells, tournoi qu’il défendait. Ce même Roddick qu’il avait dominé à l’US Open 2008 mais qui l’avait envoyé sur les roses à Melbourne en 2009. A la fin de l’Open d’Australie, on commençait à se poser des questions sur Djokovic (voir article). Elles sont plus que jamais d’actualité. Le Serbe ne dégage plus cette assurance sur le court. Il râle, rame pour battre des adversaires anodins (Vassallo-Arguello) et semble n’avoir plus aucune certitude sur le plan tactique. La pression des points à défendre? La semaine prochaine, Djokovic arrive à Miami le coeur léger sur ce point, étant donné qu’il avait perdu au premier tour contre Kevin Anderson l’année passée. Une opportunité pour essayer de grappiller des points à l’ATP qu’il ne faudra pas qu’il laisse passer. Car aujourd’hui, les rêves de première place mondiale de Novak Djokovic semblent bien loin… Mais les choses vont très vite en tennis, dans un sens comme dans l’autre, alors on suivra le Masters 1000 de Miami avec encore plus d’intérêt…

Le Kangourou
.

comments powered by Disqus