Tennisonline.fr

Djokovic remporte son 29e Master série a Madrid

Le serbe s’est défait d’un excellent Murray en finale du Master de Madrid


Djokovic  29 titres
Nadal 28 titres
Federer 24 titres
Agassi 17 titres
Murray 11 titres

Titres depuis début 2011
Novak Djokovic (48)
Rafael Nadal (26)
Roger Federer (22)
Andy Murray (19)
David Ferrer (17)
Stan Wawrinka (11)

Andy Murray :
«La semaine a été positive pour moi quand on regarde où j’en étais à Monte-Carlo. J’ai juste besoin d’effacer quelques baisses d’intensité à certains moments. Ça fait une grande différence. Au début du match, il a été incroyable. Comme je l’ai dit hier (samedi), c’est un jeu complètement différent de Rafa (Nadal qu’il a battu en demi-finale). Novak joue beaucoup plus à plat, plus proche de sa ligne et retourne aussi très tôt, il laisse moins de temps. Peut-être que ça m’a pris un peu de temps de m’ajuster. Aujourd’hui (dimanche), je devais rester très intense et très concentré sur chaque point et j’ai commis quelques erreurs au milieu du troisième. Les meilleurs joueurs capitalisent sur ça. Le jeu où je me fais breaker, je commets trois fautes directes (à 3-2) et dans le dernier jeu j’ai six balles de break que je ne convertis pas. Jusque-là, nous avions été très efficaces sur les balles de break. C’est pourquoi il est numéro 1. Il s’est battu très dur sur ce jeu et a très bien servi quand il était nerveux. A la fin, il a su sortir de gros services pour avoir des points gratuits.»

«Novak Djokovic, comment analysez-vous votre match ?
J’ai très bien commencé, j’ai joué un super tennis au premier set. Au début du deuxième set (2-1), j’ai commis quelques fautes et je me suis fait breaker. Il a commencé à très bien servir, spécialement au T et du côté égalité, très précis et très fort. Il était plus agressif sur ses premiers coups. Le match aurait vraiment pu basculer d’un côté comme de l’autre. Le dernier jeu a été compliqué mais j’ai fait quelques bons services et coups droits aux bons moments. C’était très, très serré. Je ne voulais évidemment pas perdre ce jeu car je savais qu’Andy prendrait sa chance et jouerait encore mieux. Je me suis battu très dur et je suis fier de la manière dont j’ai géré ce jeu.

Le Toucan

comments powered by Disqus